Retrouver confiance en soi à l’aide de la psychanalyse

Angélique SIMON – Psychothérapeute Paris IXème

Dans l’étymologie latine, le verbe confier (du latin confidere : cum, « avec » et fidere « fier ») signifie qu’on remet quelque chose de précieux à quelqu’un. « Confiance » est dérivé du latin fidem « foi » et son équivalent savant étant confidence… c’est dire la richesse et la complexité de ce terme.

Le manque de confiance en soi est un motif, souvent fréquent, de demande de traitement psychanalytique. Et quand il n’est pas directement évoqué au cours des premières séances, il n’est pas rare que ce symptôme soit rapidement ressenti comme un obstacle majeur à une vie épanouie.

En effet, la confiance en soi est une énergie, un moteur, qui permet d’avancer, de s’affirmer, d’avoir des projets. Sans elle, tout devient plus difficile à affronter et à surmonter.

Le cours d’une vie n’étant pas linéaire, la confiance en soi est fragile. Et face aux vicissitudes de la vie, certaines personnes peuvent se replier sur elle-même et/ou se couper des autres.

Le manque de confiance en soi n’est pas inné. Ce sont les blessures, les souffrances, les épreuves répétées qui peu à peu entachent cette confiance.

Certains s’affirmeront face à l’échec, d’autres perdront confiance en eux-mêmes.

Ce sentiment est généralement accompagné d’angoisse, de peur, de détresse ou même de dépression.

Le manque de confiance en soi, tout comme l’angoisse en général, sont un précieux signal d’alerte nous signalant que quelque chose ne va pas, que l’être ne vit pas en harmonie avec son histoire, ses pensées, son désir.

Lorsqu’un évènement affecte la confiance en soi et vous empêche d’avancer dans votre vie, la psychothérapie et la psychanalyse peuvent aider à faire face, à surmonter vos difficultés et à retrouver confiance.

Effets de la psychothérapie et de la psychanalyse sur la confiance en soi 

La visée première d’une psychothérapie et d’une psychanalyse n’est pas de supprimer le symptôme à tout prix. En effet, ce dernier a une fonction particulière bien qu’énigmatique pour l’être. Pour que le symptôme tombe, c’est-à-dire disparaisse parce qu’il n’a plus d’utilité, il s’agira de retrouver ce qu’il vient dire pour l’être.

Ainsi, parler librement ses pensées, son corps, ses rêves, permet à l’être d’accéder à une vérité qui n’a pu encore se formuler.

La psychothérapie et la psychanalyse, vont permettre de mettre des mots sur la souffrance et ainsi soulager les difficultés rencontrées dans les épreuves que la personne traverse, à un moment donné de sa vie.

Ainsi, vous serez plus à même de faire face à l’avenir, aux événements qui pourront impacter sa vie.

L’espace singulier de la cure offrira également un temps particulier, pour soi, avec une écoute totale, respectueuse et bienveillante.

Entamer une psychothérapie et s’y investir est un merveilleux voyage aux confins de soi-même et de sa relation à autrui.

Si vous souhaitez faire un premier pas vers le changement ou si vous avez des questions, n’hésitez pas me contacter. Vous pouvez prendre un rendez-vous par téléphone 07.78.25.43.11